Histoire

Residencial El Llano est situé dans l’île de La Gomera, la seule île des Canaries qui n’a pas eu d’éruptions volcaniques depuis deux mille ans.

Ce lieu est l’un des rares endroits en Espagne qui peux se prévaloir  se d’une grande richesse naturelle, il fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

Dans un peu plus de 378 kilomètres carrés de zones sauvages et accidentées, vous pouvez atteindre son plus haut sommet, le Pico de Garajonay avec une hauteur de 1487 m, ce qui a donné naissance à l’une des légendes les plus populaires de l’île: Gara et Jonay. A l’époque, le nom de Garajonay se propageait sur tout le territoire qui occupe le parc national, unique au monde pour ses forêts de lauriers, ses nombreux parcs et monuments naturels d’une grande beauté, ainsi que des lieux et des variétés d’intérêt scientifique extraordinaire et unique.

Selon de nombreux historiens les premiers habitants des îles Canaries étaient les Guanches.

La conquête de La Gomera a commencé au début du XVe siècle par Jean Bethencourt pour la couronne de Castille. Dans ces années, l’île a joué un rôle important dans la découverte de l’Amérique, parce que c’est de cette île que l’amiral Cristoforo Colombo est parti le 6 Septembre 1492 pour le Nouveau Monde, avec beaucoup d’eau et des provisions pour le voyage.

Cependant, la chose la plus remarquable en ce qui concerne le folklore et la tradition, est sans aucun doute le langage sifflé unique, Silbo Gomero, qui remonte aux Aborigènes et qui s’est imposé à cause de la nécessité de communiquer malgré les gorges profondes de l’île. Actuellement, on l’apprend à l’école et a été déclaré Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.

Quant à la ville de Valle Gran Rey, il doit son nom au puissant roi Amalahuigue autochtone du Canton de Orone. La vallée est perchée entre Tegerguenche et Merica, celle-ci est la demeure du lézard géant de La Gomera.

Les parois rocheuses impressionnantes et presque verticales atteignent une hauteur de près de six cents mètres pas loin de plage. La partie supérieure, dite la pataugeoire comporte des collines définies par des terrasses cultivées au-dessus d’une des palmeraies les plus luxuriantes de l’île.